Le problème du modèle économique de Tesla

Le problème du modèle économique de Tesla

Nikola Tesla est un des pères fondateurs du courant électrique est un personnage qui a animé et nourrit les légendes urbaines. Ce savant fou, souvent représenté dans les films fantastiques, à qui de nombreux ont fait hommage, aurait révolutionné notre façon d’appréhender l’électricité. Le serbe naturalisé américain a donc eu énormément d’impact sur ce pays. Notamment sur un personnage, qui lui aussi animé les débats contemporains, je parle du immensément célèbre Elon Musk. Cet homme d’affaire est parvenu à révolutionner de nombreux domaines, notamment celui du spatial. En effet, il est le premier à avoir construit une fusée capable de se poser après le décollage. Ce moyen de locomotion serait alors révolutionnaire pour le monde entier. Sn but est de faire se déplacer les hommes à travers l’espace à chaque fois. Toujours plus haut, toujours plus vite. Mais Elon Musk ne s’est pas seulement contenté de révolutionner l’industrie aérospatiale, il a aussi tenté d’apporter sa touche au développement de l’industrie Automobile. Il fonde en 2003 l’entreprise Tesla, en hommage au savant du 19ème siècle, une entreprise de voitures électriques luxueuses. Mais Elon Musk n’arrive toujours pas à faire de profits, et Tesla automobile risque de lui coûter très cher. Pourtant, ces voitures luxueuses attirent de nombreux client,s et sont très demandées. Qu’est ce qui ne va pas dans le système économique de Tesla ? quelle erreur cruciale Elon Musk a t il commis ?

Au troisième trimestre 2017, Tesla faisait un peu plus de trois milliards de chiffre d’affaire. Pourtant, leurs pertes ne cessent d’augmenter et de s’accentuer. 500 millions de pertes dans le dernier bilan, de quoi inquiéter les investisseurs. Car nombreux sont ceux qui ont pris parti dans l’entreprise folle d’elon musk.

Pourquoi ces déficit ?

Les déficits de Tesla viennent d’une chaîne de raisons qui ont créé un cercle vicieux du déficit. Le projet Tesla a énormément plus aux investisseurs et cibles qui ont alors voulu obtenir un véhicule. Mais la chaîne de production tesla fonctionnait à l’unité, et la quantité de véhicules produits est à l’époque alors insuffisante. Musk doit revoir son moyen de production pour parvenir à satisfaire la demande. Les retards sur les commandes sont donc de plusieurs années, et beaucoup se rétractent. En effet, sur 200 000 véhicules commandés, seulement 50 000 reçoivent leur véhicule. De quoi provoquer un désarroi de la part des spéculateurs qui ont cru dans le projet.

Tesla a donc accélérer son processus de production, notamment dans l’assemblage, mais l’a trop accéléré, si bien que la plupart des véhicules, 90% exactement nécessitent une réparation après la sortie d’usine. Tesla doit donc payer en plus ces réparations.

Voici le problème de Tesla, voilà pourquoi cette entreprise se dirige peu à peu vers une faillite, qui pourrait causer du tort aux autres branches et filiales du géant américain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *